La Nationale « B » est de retour également sur les parquets ce week end.

Dix équipes se disputeront le titre cette année, sept ayant déjà évolué dans cette division, (Capsaaa, Centre Fédéral, Chalon,
Dijon, Douai, Feurs, Strasbourg), deux accèdent à ce niveau (St Herblain, Gravelines), et une ayant été reléguée (Marseille).
Un championnat encore très ouvert cette saison, remporté par le Centre Fédéral au « Final Four » de Cormontreuil.

Centre Fédéral : 
Comme tous les ans, le Centre est soumis à de nombreux mouvements avec le départ de 5 éléments qui rejoignent d’autres
clubs Français, (Clary-Chalon, Trabuchet-Hyères, Roa, Prévost-Bordeaux), mais enregistre deux nouveaux joueurs Carlyvans
et Kyllian. Antony Joubert aux commandes du Centre, fera tout pour que ses protégés puissent faire bonne figure encore dans
ce championnat, afin qu’ils puissent emmagasiner de l’ expérience pour les plus jeunes, et durcir leur jeu pour les plus aguerris
(Traoré, Gardin).

Capsaaa :
Depuis deux ans, le club Parisien cherche à rejoindre l’élite, mais a encore raté la dernière marche en barrage face à Bordeaux.
Quatre départs sont à signaler Manjakatsara (Gennevilliers), Adiasse (Lille), Foulon (Douai), Delrue (Cambrai), pour une arrivée
Hamache. Lahcene Tagmi devra compter sur les cadres de son équipe, et incorporer des joueurs de la réserve pour viser encore
plus haut.

Chalon :
Le plus fort recrutement de la division avec pas moins de 4 arrivées. Clary (Centre Fédéral), Damoizeau (Le Puy), Mohamed Kalil
et Djallali (Lyon). Avec un effectif stable, 3 jeunes joueurs et l’expérimenté Djallali, devrait permettre à Sandra Cleaux de doubler
ses postes, afin d’ obtenir de bons résultats à la mesure de ses ambitions.

Strasbourg :
En attente du retour du Canadien Poulain (pas sûr d’ailleurs), l’ ASPHA reste stable. Le changement marquant de l’inter-saison
se situe au niveau du coaching, puisque Boris Nayima cède sa place à Michel Bohn bien connu dans le monde du basketfauteuil.
Les Strasbourgeois viseront les « plays off », espérant éviter quelques faux pas, ce qui leur avait coûter la qualification.

Douai :
Sylvain Deregnaucourt devra se passer des services de Dudziack (Lille) et Nybelen (Cambrai), mais remplacés par trois nouveaux
joueurs Baillon (Lille), Foulon (Capsaaa), Leveque (Amiens). Les Douaisiens espèreront faire aussi bien que la saison passée, en
accrochant quelques ténors de la division.

Feurs :
Effectif sans grand changement, si ce n’est l’arrivée de Solenn Thieurmel (Lyon). Une rotation intérieure supplémentaire dans
cette équipe qui avait déjà fort belle allure cette année avec les Jourjon, Jarusevicius et autre Burelier. Coach Truchan devrait
pouvoir jouer le haut du tableau ambitionnant peut être autre chose. A suivre…..

Marseille :
L’effectif Marseillais malgré la relégation ne bouge pas. L’arrivée d’ Abdali en provenace de Gennevilliers va renforcer le
groupe. Il se murmurait l’arrivée de joueur(s) sud- américains à « La Martine », mais c’est toujours en attente de confirmation.
Durant les rencontres de pré-saison, Charles Zila dirigeait le groupe. Charge à lui de s’inscrire dans la durée, afin de
permettre aux Marseillais de revenir dans l’élite le plus vite possible.

Dijon :
Sans grand changement avec les signatures de Voirin, jeune joueur d’Auxerre, et le retour de Djenidi (Mulhouse). Dijon
misera encore cette année sur la jeunesse de son effectif, et la formation de ses nouveaux joueurs au sein du club,
qu’entourent Lordel et Naumov.

St Herblain:
Le premier promu de la division s’est renforcé avec 4 joueurs qui alimenteront les 2 équipes du club. Douy (Pavie),
Fournier (Blanquefort), Robin (Thouaré), Sorin (Pays de Loire), pour un seul départ Blais (Toulouse). Le but étant de
s’adapter le plus vite possible à la Nationale B , et de pouvoir s’y maintenir.

Gravelines :
Même discours du côté de la Côte d’Opale, qui enregistre les arrivées d’ Ecroignard, Van Rompaey et Python (Lille).
Le groupe Gravelinois devrait bien figurer dans la course au maintien.