Historique Handibasket


Le basket-ball en fauteuil roulant, couramment appelé basket fauteuil ou handibasket, est un handisport dérivé du basket-ball. C'est un des plus vieux handisports : c'est vers la fin de la Seconde Guerre mondiale, à la fois aux États-Unis et à l'hôpital de Stoke Mandeville au Royaume-Uni, que des soldats blessés à la guerre ont joué pour la première fois à des sports collectifs en fauteuil roulant. Aux États-Unis, les handicapés moteurs se sont tout de suite mis à jouer au basket-ball, tandis qu'à Stoke Mandeville, sous l'impulsion du Dr Ludwig Guttmann, ils jouaient au netball en fauteuil roulant.
Les Pan Am Jets, une équipe formée des employés handicapés de Pan Am, ont effectué de nombreux déplacements dans le monde et ont largement contribué au développement du basket-ball en fauteuil roulant. En 1955, ils se sont rendus aux jeux mondiaux de Stoke Mandeville (ISMG)1 où ils ont gagné la médaille d'or haut la main, malgré une controverse sur les règles applicables et le nombre de points à accorder par panier. Ce fut la fin du netball en fauteuil roulant, et à partir de 1956 le basket-ball en fauteuil roulant s'imposa à Stoke Mandeville. Aujourd'hui, ce sport est pratiqué dans plus de 80 pays.

On élabora alors les cinq principes fondamentaux de son jeu.
Le ballon sera spécial " c'est-à-dire différent de ceux qui sont utilisés pour le football américain. Gros et léger, il sera joué uniquement avec les mains sans pouvoir être dissimulé.
Interdiction de courir avec la balle en raison de l'exiguïté des gymnases et du contrôle de soi rechercher.
Les deux équipes joueront ensemble sur le terrain, mais tout contact entre joueurs sera interdit.
Tout joueur peut obtenir la balle à tout moment et pourra se placer à n'importe quel endroit du terrain.
Le but sera horizontal et élevé et de petite dimension pour qu'il soit fait appel plus à l'adresse qu'à la puissance.
Ces cinq principes ont donné naissance aux 13 premières règles fondamentales qui de nos jours encore structure le Code de Jeu.
Le premier match fut joué avec sept joueurs de chaque côté. Ce nombre passa à neuf puis à huit et finalement à 5.
A l'origine, les tirs réussis comptaient 3 points, chaque équipe possédait son tireur de " Lancer franc " spécialement chargé de tenter toutes les réparations accordées à ses équipiers.
Les matches étaient joués en trois périodes de 20 minutes.


Les Compétitions


Les Jeux paralympiques et les Championnats mondiaux IWBF, suivis des championnats continentaux respectifs (Eurocup, Jeux parapanaméricains, etc.) sont considérés comme les compétitions les plus importantes. Match du premier tour de l'Euroligue 2012 entre Lottomatica Elecom Rome et Toulouse IC, au Petit Palais des Sports de Toulouse
Le basket-ball en fauteuil roulant est un sport paralympique officiel depuis les Jeux paralympiques de Rome en 1960, qui sont les premiers Jeux paralympiques à avoir été organisés. Les compétitions féminines de basket-ball en fauteuil roulant firent leur apparition aux Jeux paralympiques de Tel Aviv en 1968.
Chez les hommes, les États-Unis sont l'équipe de basket-ball en fauteuil roulant comptant le plus de médailles dans l'histoire des Jeux paralympiques. L'équipe américaine a remporté cinq médailles d’or, une médaille d’argent et trois de bronze. Toutefois les Jeux paralympiques de 2004 et 2008 se sont avérés frustrants pour les États-Unis en raison de la progression du talent chez l'Australie et le Canada.
Chez les femmes, le Canada est l'une des deux équipes nationales les plus couronnées dans l’histoire du basket-ball féminin en fauteuil roulant. L'équipe canadienne est la seule équipe de basket-ball féminin en fauteuil roulant qui ait remporté trois médailles d’or paralympiques consécutives (en 1992, 1996 et 2000). Depuis les Jeux paralympiques de Barcelone en 1992, l'équipe féminine du Canada est demeurée pratiquement invaincue pendant toute la décennie des années 1990. Par la suite, ce sont les États-Unis qui ont dominé avec des médailles d'or remportées aux Jeux paralympiques de 2004 et 2008, au Championnat du monde de 2010 et aux Jeux parapanaméricains de 2007 et 2011.

 


Son évolution en France


 

La plus belle page de l'histoire de notre discipline a été le titre de champion du monde 1990 obtenu à Bruges

 

1955

Deux Centres de Rééducations de la région parisienne (Fontainebleau et Garches)
commencent à pratiquer le handibasket.
Puis ceux de Saint-Fargeau et l'Institut National des Invalides.

1957

Première participation française aux jeux de Paris Vincennes

1968

7 équipes  participaient aux compétitions nationales.
l'entraîneur Robert Perri  participe avec l'équipe de France
aux Jeux Européens de Bruxelles.La France termine
à la 4ème place des JP de Tel Aviv.

1969

Robert Perri  devient Directeur Technique Fédéral.
Mise en place de la Commission Fédérale de Handibasket.

1970

17 équipes forment le championnat de France.
Mise enplace de la S/C Arbitrage.

1971

Championnat d' Europe à Lorient

1972

mise en place des 1ère commissions régionales
dans le Nord, la Bretagne, et l'Ile de France.

1975

Le nombre d'équipes passe à 32.
La Commision fédérale continue de se structurer avec
la détection de jeunes parmiles centres de rééducation.

1979

Stagnation du nombre de clubs: 62
La Commission Fédérale est totale structurée.
Tournoi Européen "espoirs" à Auch.

1984

Première médaille d'or Française au jeux olympiques
de stocke Mandeville.

1989

Robert Perri quitte son poste après 20 ans passé à la tête
de la Commission, Maurice Schoenacker le remplace.
Championnat d'EuropE à Charleville Mézières.
Création de niveaux dans le championnat Français.
3 en "nationale" et 1 en "région".

1990

Titre de Champion du monde obtenu à Bruges.
La commission Fédérale se dote d'une S/C jeunes.

1993

Le handibasket se développe encore et notamment dans
les DOM. La réunion, la Martinique, et la Guadeloupe
se structurent.
Nomination d'un responsable en Nouvelle Calédonie.

1994

La France perd son dernier titre à Edmonton.
Une page se tourne.

1997

La France retrouve le sourire à Madrid en remportant le titre
Européen, qui lui ouvre les portes du Championnat du Monde.

1998 à 2008

Fortune divers pour le Handibasket pendant cette période.
1998- 7ème place aux Championnat du monde de Sydney.
1999- Champion d'Europe à Roermond.
2000- 7ème place aux Jeux Paralympiques.
2001- Champion d'Europe pour la 3èmé fois consécutive à Amsterdam.
2002- 6ème place aux Championnat du monde.
2004- Année noire pour le basket qui termine à la 11ème place des JP d'Athènes.
2005- 5ème place au championnat d'Europe, se qualifiant pour les mondes néanmoins
Les filles se qualifient également en terminent 3ème à Villeneuve d'Ascq.
2006-Déroute totale de nos représentants aux championnat du monde d'Amsterdam.
11 place pour les garçons, et 8ème place pour les filles.
La grogne s'empare de la Commission fédérale.
2007- 5ème place au championnat d'Europe de Wetzlar ne se qualifiant pas pour les Jeux.
Les filles échouent également, qui espéraient retrouver les jeux après 16 ans
d'absences....Barcelone 1992.

2008

Année noire pour le basket avec le décès de Maurice SCHOENACKER qui a
marqué de son empreinte notre discipline pendant les 20 dernières années.
Son fils David lui succède à ce poste.Premier emploi détaché à la cause
du Handibasket, Franck Belen est en place pour diriger le "Club France".

2009

David Schoenacker est nommé officiellement en qualité de Directeur Sportif.
Réforme du championnat de Nat "A" qui passe à 10 équipes.
5ème place au championnat d'Europe à Adana (Turquie) pour les masculins,
qui se qualifie pour le Ch. du monde, les féminines finisssent 4ème et
rate la qualification pour les mêmes Ch du monde.