Le Cannet se présente avec Keller, Carlier, Belaïd, Toscano et Ramonet, (7-6 à la 5ème mn. Moins adroits , mais bien en place
défensivement, les Cannetans cherchent des solutions offensives.
D.Paquet choisit d’arrêter le match, pour recadrer son groupe. Bywater bien défendu par Carlier prend l’option de s’écarter pour
sanctionner à 2pts (13-10 à la 8ème mn). Les tirs manqués s’enchaînent de part et d’autre, et la période se termine sur le score de 17-14

Fébriles, les Azuréens peinent offensivement, d’autant plus que la défense devient poreuse, mais par maladresse les Madrilènes ne profitent
pas de cette aubaine (19-18 à la 4ème mn. Bywater, Ramonet se répondent à 3 points, puis Belaïd dans la peinture égalise à 17 -27 8ème mn.
Un petit jeu à 2 Ramonet-Belaïd (encore eux), puis à nouveau Belaïd très en vue en cette fin de période donne 3 points d’avance aux Cannetans.
34-37 à la pause.

Bywater marque d’entrée à 3 points. On retrouve les travers joueurs de D.Paquet comme en début de rencontre à l’image de Maataoui qui peine
à trouver ses marques sur le parquet. Deux points seulement inscrits en 8mn , et pourtant ils sont toujours proches 46-44 à la 9ème mn.
Mais les Madrilènes profitent cette fois de la maladresse et d’un replis délicat pour prendre 6 points d’avance au terme du 3ème QT 50-44.

L’adresse Espagnol et le jeu à deux martèlent Le Cannet (58-48) à la 3ème mn, Ramonet, toujours lui sur la ligne puis à 3 pts, redonne un
peu d’espoir, de courte durée, car la dureté défensive ibérique ne laisse guère d’opportunité aux Français pour recoller au score (64-55)
à la 7ème. La fin de partie devient compliquée, l’écart se creusant inexorablement, Le Cannet enchaînant les fautes et les paniers ratés offrant
de nombreuses contre-attaques à Ilunion (73-57) .

Les points : 57 points, LF 13/16-81% – Tirs: 2pts 19/53 35% –  3pts 2/6 33%.

Ramonet 32pts, Belaïd 11pts, Carlier 4 pts, Keller 0pt, Maataoui 3pts, Bayle 1 pt, Toscano 6 pts, Leblanc 0pt, Mekhazni 0pts, Delattre 0pt.

  • l’équipe de Bilbao battu par Lahn-Dill  retrouvera Le Cannet demain matin à 10h30 pour jouer les places de 5 à 8 .

 

 

Mehiaoui, Khélaïfi, Cayol, Traoré, Henriot sont les 5 joueurs qui débutent la rencontre. Face à des locaux bien en place et survoltés les Meldois
encaissent d’entrée un 8-0 en 3mn. Fahrasmane de retour, est obligé d’interrompre le match et Mehiaoui proche du cercle ouvre le score.
La défense Meldoise subit un bombardement en règle pas toujours efficace, mais comme les rebonds ne sont pas favorables, les séquences
défense s’empilent (16-5 à la 7ème mn). La première période se termine par 2 jolis paniers primés de Mehiaoui qui ramène les Seine et Marnais
à 9pts (24-15).

Goutali, Freeman, remplacent Chakir et Henriot. Les pertes de balle violettes se succèdent mais l’écart se stabilise. 30-19 à la 6ème mn.  L’attaque
Meldoise souffre face à la défense de fer allemande, la raquette étant interdite. A ce petit jeu, l’écart se creuse un peu plus (39-21) à la 8ème mn.
Seuls Cayol et Mehiaoui alimentent le score meldois, leurs coéquipiers, par contre, sont à la peine. Score à la pause (45-28).

Mario Fahrasmane reste fidèle à son 5 de départ mais on assiste à un copier/coller de la 1ère mi-temps. Les paniers se succédant les uns aux autres,
le coach meldois est obligé de prendre un temps-mort (57-32) ) à la 6ème mn. Les Allemands impressionnants de réussite continuent à pilonner le
panier Français. Ils se permettent le luxe de faire une rotation presque complète de leur 5 sans toutefois perdre en efficacité, (67-32) à la 8ème mn.
Khélaïfi en “ramasse-miettes” apporte un peu d’efficacité dans le jeu intérieur. Score au terme de ce 3ème 1/4 (72-44).

Les Allemand méthodiques et appliqués continuent leur travail de sape face à des Meldois déjà résignés. La barre des 30 points est atteinte (74-44)
à la 3ème mn. Khélaïfi se bat courageusement dans la peinture et score (86-49). La marche était trop haute et la fin de la 4ème période arrive à son
terme  sans réelles difficultés malheureusement pour les Bulls. Score final 94-57.

 

Les points : 57 points, LF 6/8 75% – Tirs: 2pts 21/53 39% –  3pts 2/11 18%.

Mehaoui 15 pts – Cayol 9 pts – Khelaïfi 17 pst – Goutali 0 pt – Henriot 2 pts – Traoré 6 pts – Freeman 6 pts – Chakir 2 pts.

  • Meaux jouera contre Cantu demain à 13 h00 les places de 5 à 8.

 

 

 

 

Le Cannet présente sur le parquet Ramonet, Carlier, Keller, Toscano, Maataoui pour débuter. Tout de suite Ramonet dans l’axe à 3pts montre le chemin,
suivi par Carlier et Toscano dans d’ excellentes dispositions offensives, misent à mal par un jeu intérieur Espagnol précis. Le début de partie est équilibré,
les deux équipes se répondent coup pour coup, 13-12 à la 6ème mn. Carlier en feu (12 pts en 6mn) alimente le scoring, mais les Cannetans souffrent
toujours dans le jeu intérieur dominé par la taille des Ibériques. Premier QT de bonne facture, puisque Le Cannet remporte cette première période 22-21.

Un peu de précipitation dans les tirs gâche la bonne attitude défensive tout-terrain de ce début de second acte, mais les azuréens limitent par cette défense
l’efficacité de Cantu près du cercle. Le Cannet, impose toujours une pression de fer qui se concrétise au tableau d’affichage par un joli +10 (35-25 à la 6ème
mn). Ramonet caviardise Bayle à son avantage dans la peinture sur transition offensive, puis Ramonet par un panier à 3pts augmentent le score. Bayle en
filou toujours diablement efficace provoque de nombreuses fautes de Bilbao, concrétisé par une bonne adresse générale dans cet exercice sur la ligne. Score à
la mi-temps de cette rencontre  43-33.

D.Paquet remissionne le même 5 de début de partie, seul Belaïd remplace Carlier et choisit une défense moins exigence mais tout aussi efficace, car les Espagnols
sont sans solution. Les “jaunards” adroits par Toscano très en vue, Belaïd, Ramonet sur un nuage,  continuent de creuser l’écart (63-46 à la 8ème mn). En manque
cruel de réalisme, les Espagnols cèdent dans ce QT subissant les vagues azuréennes. Score 68-48.

Le Cannet joue “small ball” en cette entame de 4ème, ce qui permet d’envoyer du jeu rapide bien conclu par Toscano et Bayle. Les Ibères sont à l’agonie, résignés
par le rythme soutenu qu”impose le Cannet. Ramonet insolent d’adresse et de lucidité,  bombarde avec succès le panier adverse (86-52 à la 7ème mn). le Cannet
fait tourner son effectif Mekhazni, Delattre remplacent Toscano, Bayle. Victoire probante du Cannet sur  le sore de 96-59.

Les points :96 points, LF 15/23-65% – Tirs: 2pts 33/54 61% –  3pts 5/11 33%.

Ramonet 42pts, Belaïd 11pts, Carlier 20pts, Keller 1pt, Maataoui 2pts, Bayle 10pts, Toscano 10pts, Leblanc 0pt, Mekhazni 0pts, Delattre 0pt.

  •  Le Cannet jouera demain  à 13h00 le vainqueur de Cantu -Meaux, places 5 – 6 .

 

 

Le CS Meaux débute sérieusement la rencontre par deux tirs de Mehiaoui et Henriot ce qui oblige l’entraîneur adverse à prendre immédiatement un TM.
Piqués aux vifs, les Italiens rentrent dans la partie et s’installent dans la raquette adverse, Mehiaoui à 3pts fidèle à cette exercice, bien aidé par Khélaïfi et
Traoré sur la ligne, donnent 6 points d’avance,  Cayol complétant à l’extérieur montre également le bout de son nez. L’écart se stabilise, tout en étant
toujours favorable aux Meldois 22-30 à la fin du premier quart.

Les Meldois moins en rythme ne trouvent plus la faille, Cantu réduit le score par trois tirs à “zéro” (30-30 à la 5ème mn). Sur le temps-mort Italien,  Chakir-
Freeman, remplacent Mehiaoui-Khelaïfi. On ne voit plus la fluidité Seine et Marnaise, car les approximations et les fautes de fin de période offrent à Briantea
la possibilité de faire un éclat(45-38) à la pause.

Dès la reprise, Mehiaoui revient aux affaires courantes essayant d’imprimer une cadence plus soutenue à cette rencontre, mais encore malheureusement
en délicatesse avec son tirs. Traoré, Khélaïfi mettent le “bleu de chauffe” et pilonnent la raquette adverse, le coach italien interrompt la rencontre (49 – 48 à
la 7 ème mn). La fin de la période ressemble à la seconde, à peu près associé à la maladresse ,desservent le jeu Meldois. Score au buzzer (58-55).

Les 3 premières minutes sont un long échanges de paniers réussis, mais les Italiens sont plus efficaces proche du cercle. Temps-morts Meaux (72-63 à la
6ème mn). Les vieux démons Meldois resurgissent d’autant plus que les Italiens prennent feu autour de l’arc (78-67 à la 9ème mn). La fin de rencontre
malgré un sursaut d’ orgueil de Meaux, sonne le glas des espérances Meldoises Score final 86-73.

Les points : 73 points   LF 8/12-33%- Tirs: 2pts 25/47 – 53%  3pts 5/13-38%

Mehaoui  27pts – Cayol  12pts – Khelaïfi  10pts – Goutali  0pt – Henriot  8pts – Traoré  14pts – Freeman  0pt – Chakir  2pts.

  • Meaux jouera demain contre Bilbao à 10 h30 les places de 7 à 8.

 

Meaux battu 63-79 par Bilbao, fini à la 8ème place de la Champion’s Cup.

Le Cannet termine 5ème du tournoi grâce à son succès 71-64 face à Cantu.