Cruelle désillusion que cette défaite en prolongation face à Israël.


Le cinq de départ est composé de :
Trabuchet, Khalil, Gomez, Erraoui, Traoré.

Enzo Trabuchet donne le ton avec 2 paniers consécutifs dès le début de la rencontre.
Les Français mettent en place une défense tout terrain perturbant les Israéliens, les
faisant perdre de nombreux ballons. Malheureusement le manque d’adresse dans le petit
périmètre nous empêche de creuse l’écart.
Un tir à 3 points de Manuel Gomez puis une passe décisive à Enzo Trabuchet permet à la
France de prendre un peu d’avance 15/8.
Le 1er 1/4 se termine sur un avantage substantiel 19/10.

2ème ¼
La seconde période débute par la même forme défensive. Gomez et Gardin scorent dès le
début 23/12. Les Israéliens commencent à s’adapter à notre défense tout terrain et le
Coach français est obligé d’arrêter la partie pour réorienter son groupe 25/18.  
Manuel Gomez "au four et au moulin" permet à la France de garder un bel écart malgré  
une certaine maladresse dans la zone restrictive (Trabuchet puis Traoré 2 fois) 27/20.
Les rotations françaises, l’agressivité offensive Israélienne liées à de nombreuses
pertes de balles semblent perturber la marche en avant de nos tricolores qui peinent
à trouver des solutions. Ce flottement passager n’a cependant que  peu d’influence sur 
le tableau d'affichage, nos jeunes Français conservant toujours un petit matelas 28/21
à 3 mn de la pause.
Mais les choses se compliquent. Un panier à 3 points et 2 pertes de balles permettent
à nos adversaires de refaire surface, et d’arriver sur un score de parité à la mi-temps
30/30 à la pause.

3ème ¼
Nous retrouvons le 5 de départ dès l’entame de cette 3ème période.
Mamady Traoré bien servi par ses partenaires score dans le petit périmètre 36/32.
Les alternances défensives Israéliennes ne perturbent pas nos jeunes bleus qui ont des
solutions dans le jeu rapide. Grace à Traoré présent à l’intérieur, la France retrouve
des couleurs, mais ne lui permettent pas de creuser l’écart. Les nombreux oublis défensifs
et le manque d'adresse chronique proche du cercle permettent aux Israéliens de garder le
contact 42/38 à 3mn de la fin de la 3ème période. Le coach Français est à nouveau obligé
d’arrêter immédiatement le jeu.
Manuel Gomez de nouveau à 3 points en fin de possession, stabilise l’écart.
La fin de période confuse est atteinte sur le score de 45/38.


4ème ¼
Karim El Gueddari fait toujours confiance au même 5 pour la 4ème ¼ période, mais nos mêmes
errances défensives et les pertes de balles, permettent aux Israéliens d’être de nouveau
dans la partie. 49/43. La fébrilité de par et d’autre n’offre pas un spectacle de qualité
mais tient le score en haleine malgré tout 49/47 à 2 mn de la fin.
Tour à tour, Gomez, Trabuchet, Traoré manquent la cible et nos adversaires sont toujours là
nous rejoignant 49/49.
La fin de partie est insoutenable M. Khalil redonne 2 points d’avance à l’équipe de France,
les Israéliens nous rejoignant à 15 secondes de la fin de la partie 51/51.
Un temps-mort Français est demandé. Traoré à la possibilité de tuer le match mais rate le
tir près du cercle à 4 s de la fin, ce qui envoie les deux formations en prolongation.

Prolongations.
Manuel Gomez ciblé offensivement redonne l’avantage aux bleus avec 5 LF consécutifs qu’il 
concrétise 56/53. Les Israéliens ne s’en laissent pas compter, rejoignent nos Français
56/56 puis nous dépassent 56/58. Après son dernier temps mort, la France à 24s peut égaliser,
mais deux approximations auront raison de cette partie remportée par les Israéliens.
Avec cette défaite, la France s'est rendue la tâche compliquée dans ce championnat d'Europe.