Stéphane Binot

"On n'a pas à rougir de notre prestation, les garçons ont tout donné. Il nous a encore manqué
d'adresse aux tirs extérieurs, et aux lancers francs. A ce niveau de compétition, cela ne
pardonne pas. Les garçons ont affiché un état d'esprit collectif, guerrier et rigoureux. 
La compétition n 'est pas finie, et nous devons gagner la qualification pour le Championnat
du Monde à Shiba."


La sélection Française se devait de montrer un autre visage après une cruelle déconvenue
contre Israël. Malheureusement, cette seconde défaite complique la suite de ce championnat.
De meilleures choses entrevues, mais la France souffre toujours des mêmes maux.

1er/4 QT

Karim El Gueddari fait confiance d'entrée au même cinq qui avait débuté la vieille.
Trabuchet, Gomez Erraoui, Traoré, Khalil. Le score est équilibré en ce début (Traoré, Gomez)
(4-4 à la 3ème mn), les deux équipes cherchant à trouver leurs marques. Notre défense très
agressive provoque de nombreuses pertes de balles adverses. Beaucoup de maladresse de par
et d'autres, les Bleus ne trouvant malheureusement pas le cadre (7-4 à la 7ème mn).
Hermosilla signe son entrée dans la rencontre par deux jolis paniers, et Gomez maintient 
l'écart à 4 pts (9ème mn). Un LF suivi d'un rebond offensif Turc, leurs offrent la possibilité
de venir talonner les Bleus (12 -11 à la sirène).

2ème/4 QT

L'entame du second est de bonne facture toujours plombée par une maladresse persistante, 
(4 rebonds off) dans la même séquence sans pouvoir conclure (7ème mn 13-11). la France tient
sa défense et laisse tirer l'adversaire dans l'urgence. Mais les Ottomans commencent à trouver
de bonnes solutions offertes par les Français sur le jeu rapide toujours en panne de réussite
(15-21 à la 8ème mn), malgré le temps-mort de Karim El Gueddari. Hermosilla, Gomez et Traoré,
limitent la casse en cette fin de période, mais le travail de sape adverse les envoie sur la
ligne. Après un dernier temps-mort du coach OKUR, Gomez en "filou" intercepte le ballon sur
remise en jeu pour limiter l'écart à la pause (22-26).

3ème /4 QT 

Gomez, Hermosilla, Perset, Traoré, Khalil, forment le cinq de reprise qui encaisse de suite
un panier à 3 pts. Hermosilla très en vue, ainsi que Gomez et Traoré, remettent en ordre
de marche notre sélection, (29-29 à la 5ème mn). Les Français sont dans un "temps fort", et
tiennent le score sur la ligne par Trabuchet. Les deux équipes se rendent "coups pour coups",
et Manuel Gomez sur la ligne offre, en contre attaque, aux Français 3 points d'avance (39-36
à la 8ème mn). Traoré marque au buzzer près du cercle et maintient l'écart au terme du quart-
temps (43-40).

4ème /4 QT 

Dès le début, la formation du coach Okur inflige un 8-0, et reprend le score (43-48 à la 
3ème mn). Karim El Gueddari arrête immédiatement l'hémorragie, mais les jeunes Bleus peinent
à trouver des solutions en attaque, (45-54 à la 6ème mn). Le manque de réussite aux tirs à la
périphérie met le doute dans la tête des Bleus. Deux paniers à 3 pts d'Hermosilla redonnent
de l'espoir au camp Français (51-54 à la 8ème mn).Deux paniers à 3 points assassins en sortie
de temps-mort de Acikgoz, sonnent le glas des chances françaises (62-51) pour cette rencontre.