Stéphane Binot

"Un dernier match beaucoup plus satisfaisant sur le respect des consignes.
Les garçons ont été concentrés 40 mn, ce qui a permis de faire rentrer tous les joueurs.
L'objectif minimum est atteint avec la qualification aux Mondes.
Nous avons 1 an pour travailler et gommer toutes nos lacunes pour accentuer nos points
forts." 






Il faut jouer pour ne rien regretter, car au bout les Championnats du Monde 2022 seront là
pour récompenser les efforts. Agressivité, confiance et respect doivent être les maîtres-mots
de cette rencontre.
 
1er QT

Karim El Gueddari a choisi de renvoyer sur le parquet son 5 habituel pour ce début de partie :
Gomez, Traoré, Trabuchet, Erraoui, Khalil.
Traoré près du cercle score deux fois, la défense Française tout terrain bien en place perturbe
déjà la montée de balle Polonaise. Trabuchet rajoute à mi distance 2 paniers (8-0 à la 4ème mn).
Moment choisi par Sztorc pour interrompre la rencontre et prendre son 1er temps-morts. Agressive
à souhait et lucide dans les dernières passes, la France régale et le score enfle gentiment,
d'autant plus que l'adresse extérieure est au rendez-vous (16-0 à la 6 mn). Traoré royal dans la
peinture alimente le scoring, les Polonais ne pouvant marquer que sur des exploits individuels
(20-8 à la 9ème mn). Un manque de concentration sur plusieurs actions à la fin du QT montre qu' il
faut ne rien lâcher malgré l'ampleur du score (21-8).

2ème QT

Gomez sur une belle passe de Barbe marque sous le cercle, puis récidive à 3 points, suivi à nouveau
de Barbe à 2 points. La France reprend sa marche en avant (27-10 à la 4ème mn). Manuel Gomez 
comme hier trouve ses coéquipiers à merveille, et se créé des tirs dont il a le secret, perforant 
la défense Polonaise aux abois. Les Français alternent le bien et le moins bien, Karim el Gueddari
faisant de nombreuses rotations de joueurs. En cette fin de période le jeu perd en qualité, les
fautes pleuvent, les Polonais étant depuis longtemps dans la pénalité (38-18 à la 8ème mn). Sans
vraiment forcer, les jeunes Bleus contrôlent la rencontre et Manuel Gomez encore lui, marque au buzzer
deux points supplémentaires (43-23).

3ème QT

Perset rentré en jeu, ouvre son score bien servi par Trabuchet. Gomez continue de performer, et 
Trabuchet lucide dans le "passing game" caviardise Mariani (53-23 7ème mn). El Gueddari fait confiance 
à un 5 "new look" Mariani, Perset, Médus complètent Trabuchet et Gomez. La Pologne sombre dans le jeu et
subit des vagues Bleues incessantes (59-25 à la  9ème mn). Un panier Polonais vient terminer cette troisième
période à sens unique (59-27).

4ème QT

Abdel Hermosilla remplace Manuel Gomez à la distribution. Une défense "ligne" souhaitée par le coach Français
a du mal à se mettre en place, et il prend un temps-morts pour recadrer le jeu. Manuel Gomez rentrant, redonne
un peu de liant à notre jeu, ce qui a pour effet de redynamiser l'équipe. Toute la volonté du groupe est dans 
l'envie du meneur Français d'aller chercher un ballon impossible et de faire une passe lumineuse à Trabuchet pour
un panier. Manuel Gomez devrait vraisemblablement figurer dans le cinq majeur de ce tournoi. La période défile et
David Makoma se signale par un joli tir à 3 points (72-36 à la 8ème mn). La fin de la rencontre (74-40) scellle une 
victoire Française bien méritée, et ouvre les portes à nos Bleuets pour le Championnat du Monde.