Stéphane Binot

" Un pourcentage enfin retrouvé, malgré encore quelques approximations. Il nous reste encore
une victoire à aller chercher, et une marche à gravir pour se qualifier pour les Championnats du
Monde qui se dérouleront en 2022, et continuer le travail entrepris avec ce collectif  "





Seconde rencontre face aux Italiens revanchards battus la vieille de 20 points. Rencontre importante
pour la suite de ce Championnat d'Europe. Dans cette triangulaire Italie, Pologne, France seul le
vainqueur gagnera sa place pour Shiba.

1er QT

Karim El Gueddari choisit de reconduire son cinq fétiche qui a débuté toutes les rencontres.  
Les Français motivés souhaitant rapidement fixer le cadre de la rencontre. Traoré ouvre le score,
puis Trabuchet suite à une interception de Gomez, de nouveau Traoré sous le cercle permettent aux
Français de mener (6-0 à la 2ème mn). Cériscioli arrête le match pour recadrer son groupe. Comme 
hier, les transalpins ont très peu de solution offensive, ne franchissant la ligne médiane qu'au
bout de 4mn de jeu avec un panier de Scandolaro. La défense tout terrain fait des ravages, les 
Bleus obtenant des paniers faciles. Mariani et Perset remplacent Traoré et Erraoui. 2ème temps-mort
(20-3 à la 8ème mn). Coach El Gueddari multiplie les rotations de joueurs sans que cela ne perturbe 
vraiment le jeu Français. Ylan Perset complète le score aux LF avant le buzzer (23-9).

2ème QT

Moins de rigueur et de concentration donnent quelques tirs à "la Squadra", qui ne se prive pas de 
scorer (25-13 à la 4ème mn), ce qui force le coach Français à remettre son 5 da base. On retrouve à 
nouveau cette agressivité défensive, mais beaucoup de "turnover" donne l'occasion à El Gueddari de 
prendre son 1er temps-mort. Pourtant remis en ordre de marche, le jeu moins fluide, plus haché à 
tendance à se liquéfier. Traoré grand pourvoyeur de rebonds offensifs, vendange à tour de bras dans la
peinture, suivi par Trabuchet. Un récital de Gomez slalomant dans la défense adverse, montre toute
sa classe à évoluer à ce poste. Les Italiens bien que dominés, ne baissent pas les bras, ne trouvant
pas la récompense de leurs efforts sous le cercle (41-20 à la pause).

3ème QT

Gardin remplace Trabuchet à l'entame du 3ème. Gomez distille à nouveau des "caviars" à ses partenaires
puis se gratifie d' un joli tir extérieur à 45°. Mamady Traoré plus réaliste trouve le cadre et alimente 
encore la marque (50-26 à la 5ème mn). Un moment de flottement du corps arbitral, et quelques décisions
étonnantes, perturbent le rythme de cette rencontre. Karim El Gueddari choisit de sortir son meneur
fatigué et plombé par les fautes. Ylan Perset aux LF alimente le score à la sirène (58-32).

4ème QT

Makoma qui a remplacé Manuel Gomez, trouve Traoré dans la raquette, puis Barbe qui ne peut concrétiser.
On retrouve les approximations Françaises des matchs précédents, et le coach Français est obligé de poser
un temps-mort (60-44 à la 6ème mn). Les Italiens se distinguent d' un tir à 3 pts de Bassoli. La partie
baisse en qualité au fil des minutes. Gomez revient aux affaires et signe son retour par deux points.
Une fin de rencontre difficile, malgré les exploits de Gomez, l'essentiel étant fait depuis longtemps.
Score final de cette rencontre (68-51).
Demain la France jouera la cinquième place et la "qualif" contre la Pologne à 11 h.