Une saison 2022-2023 qui s’annonce palpitante à tous les niveaux,

Nous pouvons nous féliciter d’avoir 71 équipes engagées en compétition ce qui place nos différents
championnats parmi les plus étoffés d’Europe!..

Beaucoup de changements à l’approche de ce nouvel exercice. En effet aussi bien administrativement
que sportivement la Commission Fédérale a bousculé un peu les lignes :

Administrativement :
71 équipes sont effectivement présentes dans les différents championnats cette année.
L’appellation des championnats a changé puisque la première division s’appelle maintenant « Elite
Nationale Bastide Médical »,(ENBM), la seconde devient « Nationale 1 MMO », l’ancienne « C »
Nationale 2, et l’ultime division devenant «Nationale 3 ».

L’Elite se retrouve à 10 équipes avec le même fonctionnement pour la Nationale 1 MMO. La
Nationale deux avec deux poules, la Nationale trois, cinq poules avec une poule E un peu plus étoffée.
Des moyens de communications, de diffusion, avec la dotation d’équipement vidéo, a été fournie à
tous les clubs d’Elite Nationale Bastide Médical afin de proposer en direct les rencontres, et
celles-ci récupérées par "Sportall" la plateforme hébergeuse.

Seule ombre au tableau : suite à la dernière annonce faite par l’IWBF de décaler les Mondiaux (5 au
23 juin 2023), la Commission Fédérale s’est vue dans l’obligation de modifier ses calendriers de fin
de saison déplaçant 4 journées. Dans un souci d’harmonisation, la Commission a souhaité également
faire quelques ajustements concernant les fautes techniques et les sanctions qui l’accompagnent.

Sportivement :
Elite Nationale Bastide Médical

Dix équipes se disputeront le titre. La plus grosse surprise est venue fin juin du côté de Metz puisque
le club du Président Lambroni vainqueur successivement, en Coupe d’Europe, de la Coupe de France
et du Championnat, s’est vu contraint de jeter l’éponge et de se séparer du club face à de nombreuses
difficultés. Meylan a rejoint l’étage inférieur, et Gennevilliers a été maintenu grâce à la disparition
Messine, le tout complété par la montée de Marseille.

A noter que pour cette saison, cette division sera arbitrée par 3 officiels pour garder de la cohérence
dans notre championnat Elite.

Nationale 1 MMO :

Une poule de dix également. Les mouvements de cette division, sont marqués par la descente de
Meylan du haut niveau, Gravelines qui rejoint la Nationale 3, et complété par l’accession de Meaux 2,
font qu’elle ressemble maintenant à l’Elite avec les mêmes principes sportifs. Seuls, les abattements
des cartes (verte 1,5-jaune 2,5) et le nombre d’étrangers (3 maxi) diffèrent.

Nationale 2 :

Une structure un peu remaniée géographiquement, avec 14 équipes réparties en 2 poules pour
disputer ce championnat.

En poule A, Vandoeuvre se repositionne à ce niveau. On voit l’arrivée également d’ une nouvelle
équipe, puisque Basket Fauteuil Féminin avec des joueuses de/proches de la sélection nationale,
viendront affronter les autres pensionnaires de cette poule.

En poule B, essentiellement Nordiste, avec Aulnoye et Valenciennes arrivant de l’étage inférieur
viendront compléter les habituelles équipes de cette division.
Une nouvelle carte(bleue), valable en Nationale 2 et 3 est créée afin de fidéliser un peu plus les
(anciens joueurs/joueuses) de plus de 55 ans. Ces cartes, ont un abattement supplémentaire.

Nationale 3 :

37 équipes sont réparties en 5 poules géographiques. Ce niveau de compétition reste stable avec
le regroupement, le retour ou l’arrivée, et malheureusement l’arrêt de quelques clubs.
Un championnat intéressant avec une poule E qui prend un peu plus de dimension puisque
Marseille et Meylan 2 la rejoignent. Déception avec Nice qui ne partira finalement pas de ce
championnat.